Blog

Le modèle des 9 C : une Culture forte et établie gage de prouesse collective

Le billet d’aujourd’hui clôture notre série d’articles sur le modèle des 9 C en mettant en avant la Culture.

La culture : l’essence du groupe et le moteur de l’implication au travail

La culture réclame une attention particulière au sein des organisations se basant surtout sur leurs équipes pour que le travail soit accompli.

La culture se définit comme les présomptions que font les individus sur leurs relations avec autrui et l’environnement partagé entre un groupe identifiable de personnes (une équipe, une organisation, une nation) se manifestant à travers les croyances, les valeurs, les normes comportementales et les artefacts individuels[1].  La culture est un élément moteur pour les valeurs, normes et comportements des membres pouvant émaner d’un collectif incluant des équipes, une organisation dans son ensemble, un domaine ou une discipline, une nation.

Les valeurs culturelles de l’organisation, de l’équipe, et des membres ont une large gamme d’implications dans le travail d’équipe. En outre, les valeurs culturelles  façonnent la manière dont les individus se positionnent eux-mêmes par rapport à l’équipe. Par conséquent, elles jouent un rôle important dans la formation des attitudes au regard :

du travail d’équipe (la confiance et l’efficacité collective
des cognitions (les modèles mentaux partagés)
des comportements (l’échange d’informations et le soutien[2])
de la communication
de la gestion des conflits [3].

De plus, la distance par rapport au pouvoir (c’est-à-dire le degré auquel les individus estiment ou reconnaissent la hiérarchie et le statut) a des effets sur les interactions interpersonnelles au sein des équipes. Lorsque des individus ou des organisations valorisent fortement la hiérarchie et le statut, ils sont moins susceptibles d’exprimer les erreurs faites par des supérieurs parce qu’il est considéré culturellement inapproprié ou irrespectueux de le faire. Cependant, dans des contextes à enjeux élevés, le défaut d’identification des erreurs peuvent avoir des conséquences catastrophiques.

Une équipe culturellement diverse soudée autour de valeurs et de normes source de productivité

En reconnaissant la mondialisation croissante et l’impact de la culture sur le travail d’équipe, les chercheurs ont commencé à évaluer les effets positifs et négatifs des différences culturelles sur les processus et la performance.

Une méta-analyse récente a montré que les avantages d’avoir un ensemble de personnes culturellement diverses (c’est-à-dire différentes valeurs et normes parmi les membres) travaillant ensemble impliquent des niveaux plus élevés de créativité et de satisfaction[4].

Cependant, l’hétérogénéité dans les valeurs culturelles et les normes a également été citée comme source de conflit et de pertes de procédé :

manque d’intégration sociale (perte d’identité et désengagement)
défaut de communication
incompréhension commune 

Afin d’éviter les divergences de valeurs, de croyances et les éventuels biais, les entreprises peuvent créer un climat mettant à l’honneur l’implication dans des procédés de travail efficaces peu importe les statuts hiérarchiques. Ainsi, quand les organisations sont composées de personnes diverses, les dirigeants doivent prendre des mesures actives en développant un environnement qui met l’accent sur les normes et les valeurs de cette organisation particulière.

Une culture hybride : la solution aux disparités culturelles ?

Créer une culture d’équipe qui accepte les similitudes et respecte les différences se révèle fondamental. Les individus apportent leurs propres influences culturelles, normes et croyances dans les interactions avec l’équipe. Cependant, la capacité des membres de l’équipe à fusionner leurs valeurs culturelles dans une nouvelle culture d’équipe ne doit pas se faire au détriment de la performance collective[5].

 

Une culture d’équipe hybride est un ensemble de normes, règles, attentes et comportements que les individus au sein d’une équipe se créent après une certaine période d’interaction. Le degré auquel ces valeurs sont partagées détermine la force de la culture.

 

De plus, des groupes très hétérogènes établissant des normes appréciant les différences et pouvant contribuer à l’objectif global de l’équipe seront mieux en mesure de tirer parti de ces différences pour maximiser la performance du groupe[6].

 

Si vous aussi vous souhaitez rassembler votre équipe autour d’une culture forte pour améliorer la performance collective, IMPACTS4 peut vous aider. N’hésitez pas à nous contacter : contact@impacts.fr ou à consulter notre site : www.impacts4.fr

 

[1] Gibson, Maznevski, & Kirkman,2009

[2] Shuffler, DiazGranados, & Salas, 2011

[3] Taras, Kirkman, & Steel, 2010

[4] Stahl, Maznevski, Voigt, & Jonsen, 2010

[5] Earley & Mosakowski, 2000

[6] Mannix et Neale, 2005

SARL au capital de 5 000 € enregistré au RCS Nantes 814 225 181 N° TVA intra communautaire: FR 21 814 225 181 Numéro de déclaration simplifiée Cnil:1951907v0